Accueil > Outils de placement : Centre des FNB > Formation > Avantages des FNB

Avantages des FNB


Les FNB sont des instruments de placement qui offrent plusieurs avantages. À l’instar des tous les autres investissements, ils comportent toutefois des risques, et les investisseurs devraient consulter leurs propres conseillers financiers, juridiques et fiscaux avant d’acheter des titres.

Bon rapport coût-efficacité grâce à la diversification

La diversification du portefeuille peut être un principe d’investissement important pour les investisseurs. La diversification dans diverses catégories d’actifs peut contribuer à atténuer le risque d’un portefeuille. Les FNB peuvent faciliter la diversification des portefeuilles. Grâce à leur panier de titres sous-jacents, ils offrent un accès à l’ensemble des principales catégories d’actifs, des principaux secteurs et des principales régions, ainsi qu’à de nombreuses stratégies de placement clés. Par exemple, les investisseurs qui détiennent un FNB d’actions sont exposés à un grand nombre d’actions différentes. Il est généralement moins coûteux de détenir un FNB que d’acheter chacune des actions séparément. Il peut être plus coûteux, plus risqué et plus long de chercher à bâtir un portefeuille diversifié en achetant séparément des actions, des obligations, des marchandises ou d’autres investissements qu’en diversifiant au moyen des FNB.

Transparence

La plupart des FNB sont très transparents, puisqu’ils publient leurs avoirs quotidiennement et divulguent habituellement leurs pondérations, ce qui permet aux investisseurs de savoir si un fonds a modifié sa position à l’égard d’un investissement donné. À l’opposé, les fonds communs de placement divulguent généralement leurs avoirs moins fréquemment, soit habituellement une fois par trimestre. La transparence des avoirs des FNB permet aux investisseurs de mieux comprendre la composition de leur portefeuille à tout moment. En outre, comme les FNB sont négociés à une bourse, les investisseurs peuvent plus facilement trouver leurs cours.

Souplesse au chapitre de la négociation

Comme les actions, les FNB sont négociés sur les principaux marchés boursiers partout dans le monde. Les FNB sont habituellement achetés ou vendus au cours alors en vigueur. Les achats et les ventes peuvent être effectués par l’intermédiaire d’une société de placement ou d’un compte de courtage à escompte ou en ligne pendant les heures de négociation normales, et une commission est généralement payée pour chaque opération. À l’opposé, les fonds communs de placement sont généralement achetés auprès d’une société de fonds par l’entremise d’un intermédiaire. Les opérations sont généralement traitées à la fin de chaque journée à la valeur liquidative du fonds. Il existe un risque que la valeur du fonds commun de placement varie entre le moment où vous décidez de vendre et le moment où la valeur liquidative en fin de journée est calculée par la société de fonds communs de placement.

Étant donné que les FNB sont négociés comme des actions, les investisseurs peuvent utiliser divers types d’ordres, acheter sur marge ou vendre à découvert. Sur les marchés des dérivés, les investisseurs peuvent également acheter et vendre des options sur certains FNB. (Voir la rubrique « Liquidité et négociation des FNB »)

Liquidité

Les FNB ont généralement deux sources de liquidité. La première est constituée des offres d’achat affichées sur le marché secondaire où les FNB sont négociés et la seconde est la liquidité des titres qui composent le panier sous-jacent. Un fournisseur de FNB peut créer ou émettre et racheter des parts de FNB en fonction de l’offre et de la demande sur ce marché secondaire. Un courtier désigné est le participant du marché autorisé qui peut exécuter cette opération. Si, par exemple, la demande pour les parts d’un FNB est supérieure à la demande, le courtier désigné peut acquérir de nouvelles parts du FNB auprès du fournisseur du FNB en échangeant les titres du panier sous-jacent contre de nouvelles parts du FNB. Le courtier accède en fait à cette seconde source de liquidité par l’intermédiaire de l’émission de nouvelles parts. Plus les titres du panier sous-jacent sont liquides, plus le FNB est liquide. À l’opposé, si l’offre de parts d’un FNB est supérieure à la demande, le courtier peut faire racheter des parts du FNB par le fournisseur du FNB en échange de titres du panier sous-jacent.

Relation entre le cours et la valeur liquidative

Les FNB sont conçus de manière à ce que leur cours se rapproche de leur valeur liquidative sous-jacente. La structure des FNB vise à faire en sorte que le cours des FNB reflète précisément la valeur des actifs sous-jacents, mais, selon la conjoncture du marché, ce n’est pas toujours le cas. Le processus de création et de rachat et les mécanismes d’arbitrage associés aux FNB réduisent la probabilité que les FNB soient négociés à un cours supérieur ou inférieur à leur valeur liquidative. Chaque fois qu’il existe un écart entre le cours d’un FNB et sa valeur liquidative sous-jacente, le courtier désigné élimine l’écart en effectuant des opérations d’arbitrage, c’est-à-dire en achetant et en vendant des titres du FNB et des titres sous-jacents jusqu’à ce que le cours du FNB se rapproche de la valeur liquidative. Par exemple, si les parts d’un FNB se négocient à un cours supérieur à la valeur liquidative parce que la demande est supérieure à l’offre, le courtier désigné vendra à découvert des parts du FNB et achètera à un prix moindre les titres qui composent le panier sous-jacent. Le courtier n’aura pas d’exposition nette au marché, puisqu’il est entièrement couvert, et il réalisera un profit. À la fin de la séance de négociation, le courtier remettra ce panier au fournisseur du FNB en échange de parts du FNB équivalentes et fermera sa position. Ces activités d’arbitrage sont répétées jusqu’à ce qu’il ne soit plus possible de réaliser un gain et que le cours du FNB corresponde à la valeur liquidative. Contrairement aux actions, dont le nombre en circulation est limité, les parts d’un FNB peuvent être créées et rachetées par le courtier désigné à la fin de chaque jour de bourse afin de corriger les déséquilibres entre l’offre et la demande et maintenir ainsi l’adéquation entre le cours des parts d’un FNB et la valeur liquidative des titres sous-jacents.

Coûts peu élevés

Comme la plupart des fonds, les FNB comportent de frais annuels, appelés ratios des frais de gestion (RFG). Étant donné que les FNB sont habituellement assortis de coûts d’exploitation peu élevés, les frais facturés par les FNB sont généralement plus bas que ceux facturés par les fonds communs de placement, et ils sont dans la plupart des cas beaucoup plus bas que les frais associés à la détention directe de certaines marchandises. Un FNB indiciel à gestion passive ne requiert généralement pas que les gestionnaires de portefeuille ou les analystes effectuent des recherches aussi approfondies que celles associées à d’autres types d’investissements, ce qui peut réduire les dépenses. En outre, les composantes du fonds sont rajustées en fonction de l’indice sous-jacent, et ce rajustement est souvent trimestriel pour bon nombre d’indices, de sorte que le rééquilibrage des titres du panier sous-jacent au moyen d’achats et de vente ou de leur « roulement » est rarement nécessaire, ce qui peut se traduire par un RFG moins élevé. Les FNB à gestion active ou à effet de levier comportent des RFG plus élevés que les FNB indiciels, mais leurs RFG peuvent être moins élevés que ceux des fonds communs de placement à gestion active. L’écart entre les taux de rendement d’un FNB et d’un fonds commun de placement peut parfois sembler négligeable, mais, au fil du temps, il peut avoir une incidence importante sur le rendement du capital investi. Plus un investissement est conservé longtemps et plus l’écart entre les frais est grand, plus l’incidence sera importante sur le rendement final pour les investisseurs. Pour évaluer les économies de coûts, il fait toutefois tenir compte des commissions de courtage payées à l’achat et à la vente de FNB.

Efficience fiscale

Comme il est mentionné ci-dessus, le roulement du portefeuille sous-jacent est souvent moindre dans le cas des FNB indiciels à gestion passive que dans le cas des fonds à gestion active, de sorte que les opérations imposables sont moins nombreuses. En outre, les FNB ont généralement un processus de rachat « en espèces » qui contribue à réduire les impôts. En effet, ce rachat « en espèces » permet d’éviter de devoir vendre des titres sous-jacents chaque fois que des investisseurs demandent le rachat de parts d’un FNB. Lorsque des parts d’un FNB sont rachetées, elles sont échangées contre d’autres titres dans le cadre d’une opération entre le fournisseur et le courtier désigné du FNB, de sorte qu’il n’est pas nécessaire de vendre des titres.

Il convient de souligner que certains FNB versent des dividendes ou d’autres distributions sur une base régulière. Le revenu provenant du portefeuille sous-jacent est ainsi transféré aux porteurs de parts du FNB.

Volatilité faible et risque moindre

Étant donné que les FNB sont essentiellement diversifiés lorsqu’ils sont composés de titres multiples, les variations globales de leurs cours dépendront généralement des variations de leurs avoirs sous-jacents. Si les cours d’un ou plusieurs avoirs d’un FNB sont volatils, d’autres avoirs du fonds (qui sont moins volatils) peuvent atténuer les variations du cours des parts du FNB. Ainsi, grâce à la diversification des FNB, les cours des FNB peuvent être moins volatils que ceux des actions individuelles. Cette volatilité moindre peut contribuer à atténuer le risque associé au portefeuille pour les investisseurs.

Tous les contenus (y compris les liens hypertextes vers des sites Web externes) sont fournis à titre informatif seulement (et non àdes fins de négociation). Ils ne visent aucunement à offrir des conseils d'ordre juridique, comptable, fiscal, financier ou autre et on ne doit pas s'y fier à ces fins. Veuillez consulter un professionnel afin d'évaluer les titres et les autres renseignements figurant dans le présent site. Ces renseignements sont fournis à titre informatif seulement. Groupe TMX Limitée et les membres du même groupe que lui ne garantissent aucunement l'exhaustivité des renseignements et ne sont pas responsables des erreurs ou des omissions qu'ils pourraient contenir ni de l'utilisation qui pourrait en être faite. Les renseignements fournis ne visent pas à encourager l'achat de titres inscrits à la Bourse de Toronto et/ou à la Bourse de croissance TSX. Groupe TMX Limitée et les membres du même groupe que lui ne cautionnent pas ni ne recommandent les titres dont il est question dans le présent site. © TSX Inc., filiale en propriété exclusive de Groupe TMX Limitée. Tous droits réservés. Il est interdit de vendre ou de modifier le présent document sans le consentement écrit préalable de TSX Inc.

***« S&P » est une marque de commerce de Standard & Poor's Financial Services LLC, et « TSX » est la marque de commerce de TSX Inc.

Comprendre les risques

Comme pour tout autre véhicule de placement, il faut tenir compte du risque associé à un placement dans un FNB. Comme pour tous les types de placement, il est avisé de lire le prospectus et les documents d'information et de chercher conseil auprès d'un professionnel en placements avant de prendre une décision de placement.
Savoir plus...

Liquidité et négociation des FNB

Les investisseurs présument souvent que le volume de négociation quotidien d’un FNB est un indicateur de sa liquidité, mais ce n’est pas nécessairement le cas.
Savoir plus...

Création/rachat et arbitrage

Les FNB utilisent un processus de création/rachat « en nature » pour à la fois créer et racheter des parts en fonction des variations de la demande.
Savoir plus...