La Bourse de Toronto clôture en hausse, soutenue par le cours de l'or

TORONTO - La Bourse de Toronto a évité de terminer sa séance de mardi dans le rouge grâce au cours de l'or, qui a atteint un sommet de sept ans.

Le prix du métal précieux a franchi mardi le cap des 1600 $ US l'once pour la première fois depuis mars 2013.

Le secteur des matériaux du parquet torontois a gagné près de 2,1 %, soutenu par une hausse de 10,5 % de l'action d'Eldorado Gold, et celles de plusieurs autres producteurs aurifères.

Le cours de l'or a pris 17,20 $ US à 1603,60 $ US l'once à la Bourse des matières premières de New York.

La performance de l'or a aidé à contrebalancer les reculs de plusieurs autres sociétés industrielles, notamment celui de Bombardier. Le géant du transport a vu son titre plonger de 9,7 % au lendemain de l'annonce de la vente de sa division du transport ferroviaire à la française Alstom.

Dans l'ensemble, l'indice composé S&P/TSX de la Bourse de Toronto a pris mardi 9,98 points à 17 858,34 points.

À New York, la moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a perdu 165,89 points à 29 232,19 points. L'indice élargi S&P 500 a reculé de 9,87 points à 3370,29 points, tandis que l'indice composé du Nasdaq s'est apprécié de 1,56 points à 9732,74 points.

Sur le marché des devises, le dollar canadien s'est négocié au cours moyen de 76,43 cents US, en baisse par rapport à son cours moyen de 76,48 cents US de vendredi.

Ailleurs à la Bourse des matières premières de New York, le cours du pétrole a reculé de 3 cents US à 52,39 $ US le baril, tandis que celui du cuivre s'est apprécié de 0,45 cent US à 2,60 $ US la livre.