Les marchés boursiers nord-américains grimpent avec l'aide des banques centrales

TORONTO - Les marchés boursiers nord-américains ont bondi mardi, encouragés par les importantes injections de liquidités opérées par certaines des plus grandes banques centrales du monde.

L'indice composé S&P/TSX de la Bourse de Toronto a avancé de 132,97 points pour terminer la séance avec 17 512,73 points.

Huit des onze secteurs du parquet torontois ont avancé mardi, ceux de la santé et des technologies de l'information ayant pris 2,44 % et 1,89 % respectivement. Le secteur de l'industrie a pour sa part pris 1,64 %. Du côté des pertes, les groupes des services aux collectivités et des matériaux ont rendu respectivement 0,69 % et 0,56 %.

À New York, la moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a pris 407,82 points à 28 807,63 points. L'indice élargi S&P 500 a gagné 48,67 points à 3297,59 points, tandis que l'indice composé du Nasdaq s'est emparé de 194,57 points, soit 2,1 %, à 9467,97 points.

Sur le marché des devises, le dollar canadien s'est négocié au cours moyen de 75,31 cents US, en baisse par rapport à son cours moyen de 75,33 cents US de la veille.

À la Bourse des matières premières de New York, le cours du pétrole brut a reculé de 50 cents US à 49,61 $ US le baril, tandis que celui de l'or a perdu 26,90 $ US à 1555,50 $ US l'once. Le prix du cuivre s'est pour sa part apprécié de 3,5 cents US à 2,54 $ US la livre.