Bois d'oeuvre: une rumeur de baisse des droits US fait grimper les actions

Les actions des entreprises canadiennes de bois d'oeuvre ont grimpé mardi, après qu'un analyste a suggéré que le gouvernement américain pourrait réduire les droits sur les importations de bois d'oeuvre en août.

En début de séance mardi, l'action de Canfor augmentait de 7,5 %, pendant que celle de West Fraser Timber bondissait de 6,2 % et celle de Produits forestiers Résolu, de 3 %.

Les titres ont cependant clôturé en deçà de ces niveaux. L'action de Canfor a pris 4,3 %, celle de West Fraser a gagné 2,1 % et celle de Résolu a cédé 5,2 %.

Dans un rapport publié lundi, l'analyste Hamir Patel, de la Banque CIBC, a suggéré que les droits de douane moyens aux États-Unis passeraient d'environ 67 $ US pour mille pieds-planche à environ 30 $ US, selon le niveau de prix actuel d'environ 400 $ US par mille pieds-planche.

«Selon des contacts commerciaux, des déterminations de droits révisées préliminaires du gouvernement américain ont été communiquées à l'industrie canadienne», a affirmé M. Patel.

«Nous nous attendons à ce que les actions canadiennes sur le bois d'oeuvre réagissent positivement à cette nouvelle, car ces révisions de taux étaient meilleures que celles attendues par la plupart des participants de l'industrie canadienne.»

Le droit de West Fraser pourrait tomber de 23,6 % à 9,1 %, celui de Canfor de 20,5 % à 4,6 % et celui de Résolu de 17,9 % à 15,8 %, a-t-il indiqué.

Dans son rapport, M. Patel indique que le taux des droits de «tous les autres» pourrait tomber à 8 %, contre 20,2 %. Il a cependant ajouté qu'il n'était pas prévu que les entreprises canadiennes reçoivent un remboursement ou un crédit pour les paiements excédentaires d'ici à ce que le différend commercial soit résolu, ce qui n'est pas prévu pour deux à deux ans.

Un porte-parole du département américain du Commerce a confirmé mardi que les résultats préliminaires d'un examen administratif avaient été publiés lundi, mais a déclaré que l'impact sur les taux du bois d'oeuvre n'était pas encore déterminé.

Les États-Unis ont imposé des droits antidumping et compensateurs sur la plupart des exportations canadiennes de résineux en avril 2017, alléguant que le Canada subventionnait injustement son industrie et inondait le marché américain à des prix injustes.

C'est la cinquième fois que le Canada et les États-Unis se disputent au sujet des mêmes problèmes.

En septembre, un panel commercial conjoint Canada-États-Unis a donné aux États-Unis 90 jours pour revoir leurs tarifs, concluant qu'il n'y avait aucune preuve que les importations canadiennes causaient un dommage à l'industrie américaine.

Entreprises dans cette dépêche: (TSX:WFT, TSX:RFP, TSX:CFP)

Cotes connexes