Bombardier appuie les engagements d'Alstom pour obtenir le feu vert européen

MONTRÉAL - Bombardier a indiqué jeudi qu'elle appuyait les engagements d'Alstom quant à la vente de certains des actifs ferroviaires de la société de transport canadienne pour répondre aux potentielles préoccupations réglementaires entourant l'acquisition de Bombardier Transport par Alstom pour 8,2 milliards $ US.

Le géant français du transport a notamment indiqué à la Commission européenne qu'il transférerait la contribution de Bombardier à la plateforme de train à très grande vitesse V300 Zefiro, qu'il vendrait la plateforme Talent 3 de Bombardier et ses installations de production de Hennigsdorf, en Allemagne, et qu'il donnerait accès à certaines interfaces et produits des différentes unités de signalisation embarquées de Bombardier Transport et de systèmes de gestion du contrôle des trains.

Alstom vendrait également la plateforme ferroviaire principale Coradia Polyvalent d'Alstom et le site de production de Reichshoffen, en France.

Ces cessions seront réalisées dans le respect des procédures sociales requises et des consultations avec les organes appropriés de représentation des salariés, a souligné Bombardier.

Bombardier a également réaffirmé que la vente devrait se conclure au premier semestre de 2021.

Après avoir vendu ses activités d'avions commerciaux, la sortie des activités ferroviaires permettra à Bombardier de se concentrer exclusivement sur les avions d'affaires.

Entreprise dans cette dépêche: (TSX:BBD.B)

Cotes connexes