La Bourse de Toronto clôture en hausse malgré le recul des marchés américains

TORONTO - La Bourse de Toronto a clôturé jeudi en légère hausse, pendant que les marchés américains retraitaient de leurs sommets records, touchés de nouveau par les craintes entourant l'impact économique de l'épidémie du nouveau coronavirus.

L'indice composé S&P/TSX du parquet torontois a gagné 18,70 points pour terminer la séance avec 17 944,06 points.

Sept des onze secteurs du TSX ont avancé jeudi, notamment ceux de l'immobilier, de la finance et de l'énergie, qui ont gagné respectivement 0,82 %, 0,38 % et 0,34 %. Le groupe des télécommunications a perdu 1,21 % et celui des technologies de l'information, 0,55 %.

À New York, la moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a reculé de 128,05 points à 29 219,98 points, tandis que l'indice élargi S&P 500 a perdu 12,92 points à 3373,23 points. L'indice composé du Nasdaq s'est défait de 66,21 points à 9750,96 points.

Certaines grandes sociétés technologiques, comme Microsoft et Apple, ont récemment émis des avertissements reliés au ralentissement observé en Chine, attribuable à l'épidémie du virus Covid-19.

Sur le marché des devises, le dollar canadien s'est négocié au cours moyen de 75,45 cents US, en baisse par rapport à son cours moyen de 75,58 cents US de la veille.

À la Bourse des matières premières de New York, le cours du pétrole brut a pris 39 cents US à 53,88 $ US le baril, tandis que celui de l'or a gagné 8,70 $ US à 1620,50 $ US l'once -- atteignant ainsi un nouveau sommet de sept ans. Le prix du cuivre s'est pour sa part déprécié de 1,8 cent US à 2,59 $ US la livre.

Cotes connexes