Les marchés boursiers retraitent avec les craintes de représailles iraniennes

TORONTO - Les marchés boursiers nord-américains ont retraité vendredi, plombés par les craintes de représailles iraniennes après l'assassinat du plus haut général de l'Iran par les États-Unis.

En outre, un nouveau signe de faiblesse pour l'économie américaine a été révélé avec la publication des plus récentes données manufacturières du pays. Le secteur de la fabrication est miné par l'affaiblissement de la demande et par le ralentissement de l'économie mondiale de l'an dernier.

L'institut des gestionnaires en approvisionnement a affiché un indice manufacturier de 47,2 points en décembre, comparativement à celui de 48,1 points de novembre. L'indice de décembre est le plus faible depuis celui de juin 2009, alors que l'économie vivait les derniers mois de la Grande Récession. Toute lecture inférieure à 50 points signale une contraction de l'activité, et l'indice est en deçà de ce niveau depuis août.

L'indice composé S&P/TSX de la Bourse de Toronto a perdu 33,83 points vendredi, pour terminer la séance avec 17 066,12 points.

Sept des onze secteurs du parquet torontois ont reculé, ceux de la santé et des matériaux en tête avec des baisses de 1,0 %. La meilleure performance du jour a été celle du secteur de l'immobilier, qui a enregistré un bond de 1,2 pour cent.

À New York, la moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a reculé de 233,92 points à 28 634,88 points, tandis que l'indice élargi S&P 500 a cédé 23,00 points à 3234,85 points. L'indice composé du Nasdaq s'est pour sa part déprécié de 71,42 points à 9020,77 points.

Sur le marché des devises, le dollar canadien s'est négocié au cours moyen de 76,99 cents US, en hausse par rapport à son cours moyen de 76,97 cents US de la veille.

À la Bourse des matières premières de New York, le cours du pétrole brut a pris 1,87 $ US à 63,05 $ US le baril, tandis que celui de l'or a gagné 24,30 $ US à 1552,40 $ US l'once. Le prix du cuivre s'est quant à lui défait de 3,8 cents US à 2,79 $ US la livre.