Volkswagen condamnée à une amende de 196,5 M $ pour avoir falsifié ses émissions

TORONTO - Un juge ontarien a ordonné à Volkswagen de verser 196,5 millions $ au gouvernement canadien pour avoir falsifié les émissions polluantes de ses véhicules.

Le juge Enzo Rondinelli a annoncé la peine mercredi après-midi, quelques heures seulement après que l'entreprise a officiellement plaidé coupable aux 60 accusations portées contre elle.

Un exposé conjoint des faits indique que le constructeur automobile allemand a importé au Canada 128 000 véhicules Volkswagen et Audi, ainsi que 2000 Porsche, qui ne respectaient pas les normes d'émissions polluantes. L'entreprise a été accusée d'avoir trompé les appareils de mesure des émissions.

L'amende de 196,5 millions $ était une suggestion commune de la Couronne et de Volkswagen. L'entreprise s'exposait à une pénalité maximale de 265 millions $.

La Couronne souligne que la sanction est beaucoup plus élevée que la plus importante amende environnementale imposée au Canada jusqu'à maintenant; une société minière avait été condamnée à verser 7,5 millions $ en 2014.

Le juge Rondinelli a déclaré que l'amende record infligée à Volkswagen marquait «une nouvelle ère» dans la répression des crimes environnementaux au Canada.

Cotes connexes