Juste pour rire met à pied temporairement les trois quarts de ses effectifs

MONTRÉAL - Le Groupe Juste pour rire a mis à pied temporairement plus des trois quarts de ses effectifs, dans la foulée de la pandémie de la COVID-19 qui a vu de nombreux travailleurs perdre leur emploi.

Ces mises à pied touchent autant les artistes que les employés permanents, temporaires et contractuels de l'entreprise, précise-t-on dans un communiqué. L'entreprise n'a toutefois pas souhaité préciser le nombre exact d'employés touchés.

Le président-directeur général du Groupe Juste pour rire, Charles Décarie, explique dans le communiqué que la situation évoluant rapidement et devenant de plus en plus critique pour l'industrie et l'entreprise, le groupe a dû prendre «toutes les mesures nécessaires» afin de stabiliser sa situation et assurer la pérennité de ses activités.

«Nous travaillons actuellement d'arrache-pied afin de faire en sorte que tous puissent revenir quand la tempête sera enfin passée. Car si nous devons malheureusement procéder à ces mesures rigoureuses, c'est bien sûr pour protéger les emplois dans le futur», affirme-t-il.

Le Groupe Juste pour rire a annoncé plus tôt cette semaine l'annulation de la comédie musicale «Kinky Boots», qui devait être présentée à Montréal et Québec cet été.

Juste pour rire a cependant précisé que son festival d'humour, qui doit commencer en juillet, est toujours au calendrier et que la situation est évaluée au jour le jour.

Le Groupe Juste pour rire dit également continuer de rassembler les gens sur les plateformes numériques comme YouTube en alimentant encore davantage sa chaîne d'humour francophone, Juste pour rire en continu.