Locaux vacants à Montréal: début cette semaine des consultations publiques

MONTRÉAL - Les consultations publiques sur la problématique des locaux vacants sur les artères commerciales à Montréal doivent débuter mardi soir.

En tenant ces consultations, les membres de la Commission sur le développement économique et urbain et l'habitation de la Ville de Montréal veulent recueillir les avis de la population qui les aideront à émettre ultérieurement des recommandations.

La Commission a prévu trois séances de consultation d'ici au 15 janvier prochain, à l'Édifice Lucien-Saulnier, sur la rue Notre-Dame Est. Deux autres seront ajoutées à l'agenda des 16 et 21 janvier, si nécessaire.

Des consultations locales ont débuté lundi dans les arrondissements; elles se poursuivent jusqu'au 29 janvier.

La date limite pour soumettre un mémoire ou une opinion par écrit à la Commission a été fixée au 20 janvier, à midi.

En août dernier, la Ville de Montréal a estimé que de nombreuses artères commerciales présentaient des taux de vacances qui se situaient entre 10 et 15 pour cent, malgré une conjoncture économique favorable. Les autorités ont imputé cette situation à plusieurs facteurs, dont la hausse des loyers, la spéculation immobilière, l'adéquation entre l'offre et la demande commerciale et l'essor du commerce électronique.

La Commission sur le développement économique et urbain et l'habitation de la Ville de Montréal est présidée par Richard Ryan, conseiller de Ville pour l'arrondissement Plateau-Mont-Royal.