Nissan: pertes financières et fermeture d'usines en Espagne et en Indonésie

TOKYO - Pour la première fois en 11 ans, le constructeur automobile Nissan rapporte des pertes financières, et il annonce la fermeture de deux usines d'assemblage en raison du déclin de la demande de véhicules provoqué par la pandémie du nouveau coronavirus.

Le chef de la direction de Nissan, Makoto Uchida, a annoncé jeudi qu'une usine en Espagne cessera ses activités et que la production en Europe sera concentrée à l'usine de Sunderland, au Royaume-Uni.

Une autre usine sera fermée en Indonésie; la production sera transférée en Thaïlande.

Ces deux mesures font partie d'une réduction de la production de 20 % à l'échelle mondiale par le fabricant nippon.

Pour l'année financière ayant pris fin en mars dernier, Nissan Motor a essuyé des pertes de 6,2 milliards $ US. Le mois dernier, la production mondiale de voitures Nissan a reculé de 62 % par rapport à avril 2019 et les ventes ont culbuté de 42 %.