Le déficit commercial a plus que doublé en avril avec la chute des exportations

OTTAWA - Les exportations canadiennes ont enregistré une baisse record en avril, atteignant leur plus faible niveau en plus d'une décennie, et le déficit commercial du pays en avril a plus que doublé par rapport à celui de mars.

Le déficit commercial de marchandises a atteint 3,3 milliards $ en avril, comparativement à un déficit de 1,5 milliard $ le mois précédent, a indiqué jeudi Statistique Canada.

L'agence fédérale a précisé que les baisses des exportations et des importations induites par la pandémie de COVID-19, en valeur absolue et en pourcentage, étaient les plus importantes jamais enregistrées.

Les exportations ont plongé de 29,7 % pour s'établir à 32,7 milliards $ en avril, les mesures prises pour ralentir la propagation de la pandémie ayant entraîné des fermetures forcées dans le secteur manufacturier pendant que les détaillants fermaient et que les prix de l'énergie chutaient.

Les importations ont chuté de 25,1 % pour s'établir à 35,9 milliards $, leur niveau le plus bas depuis février 2011.

En volume, les exportations ont diminué de 19,9 % en avril et les importations ont diminué de 24,8 %.

«La forte baisse du commerce international en avril est compatible avec le gel de l'activité économique observé ici et dans le monde», a écrit l'économiste Omar Abdelrahman, de la Banque TD, dans une note.

«Maintenant que l'attention se porte sur le stade de la reprise, avec de nombreuses économies qui rouvrent progressivement depuis mai, le pire est, espérons-le, dans le rétroviseur.»

Toutefois, M. Abdelrahman a souligné que la reprise attendue du commerce international serait progressive.

«La catégorie des automobiles contribuant de manière disproportionnée à la baisse des exportations et des importations en avril, un rebond progressif devrait soutenir une légère amélioration des chiffres à partir de mai, même s'ils ne devraient pas se rapprocher de leurs niveaux de l'an dernier.»

Selon Statistique Canada, le secteur des véhicules automobiles et des pièces pour véhicules automobiles a enregistré les baisses les plus importantes à la fois pour les exportations et les importations.

La valeur des exportations de ce secteur est tombée à 1,1 milliard $ en avril, comparativement à 6,4 milliards $ en mars, alors que les usines d'assemblage de véhicules automobiles ont commencé à fermer au Canada. Les importations de véhicules automobiles et de leurs pièces sont tombées à 1,9 milliard $ en avril, contre 8,2 milliards $ en mars.

Les États-Unis ont le plus contribué à la baisse des échanges, les exportations vers les États-Unis ayant chuté de 35,7 % et les importations, de 35,3 %.

L'excédent commercial du Canada avec les États-Unis a reculé à 2,2 milliards $ en avril, contre 3,5 milliards $ en mars.

Les exportations vers des pays autres que les États-Unis ont diminué de 11,7 %, tandis que les importations en provenance de pays non américains ont diminué de 6,3 %. Le déficit commercial du Canada avec ces pays a grimpé à 5,4 milliards $ en avril, contre 5,1 milliards $ en mars.

Du côté des services, Statistique Canada a indiqué que leurs exportations mensuelles avaient reculé de 20,5 % pour s'établir à 8,1 milliards $ en avril, tandis que les importations de services ont chuté de 30,7 % pour atteindre 7,8 milliards $.

Le déficit commercial du Canada avec le monde pour les biens et services combinés a totalisé 2,9 milliards $ en avril.

Cotes connexes