Hexo détruit du cannabis cultivé sans licence dans son installation de Niagara

GATINEAU, Qc - L'entreprise québécoise Hexo a annoncé la destruction de cannabis cultivé sans licence en Ontario, dans une installation dont elle est devenue propriétaire dans le cadre de l'acquisition de Newstrike Brands.

Le producteur de cannabis établi à Gatineau dit avoir appris en juillet dernier que du cannabis était cultivé de manière non autorisée dans le bloc B de sa serre de la région de Niagara. Hexo dit avoir immédiatement mis fin aux activités dans cet espace, en plus d'informer Santé Canada.

L'agence fédérale avait effectué une inspection de l'installation quelques mois plus tôt et n'avait rien soulevé à propos de la culture dans ce bloc, donnant l'impression qu'il était autorisé, affirme Hexo.

L'entreprise n'a écopé d'aucune amende et sa licence n'a pas été affectée, précise une porte-parole, car les «mesures correctives» mises en place ont satisfait Santé Canada.

Selon Isabelle Robillard, Hexo n'a révélé cette situation que plusieurs mois après les faits en raison de «fausses informations (qui) circulent pour tenter de nuire à la réputation de l'entreprise».

La cessation de ses activités à la serre de Beamsville a par ailleurs été annoncée le mois dernier, dans le cadre de mesures de réduction des coûts et l'abolition de 200 emplois, dont des postes de direction.

Entreprise dans cette dépêche: (TSX:HEXO)

Cotes connexes